Assurance-vie: pourquoi y souscrire?

par

L’assurance-vie est un produit d’épargne et de prévoyance qui présente de nombreux avantages. En effet, elle permet non seulement de constituer un capital pour financer des projets futurs, mais aussi de protéger ses proches en cas d’imprévus. Dans cet article, nous allons explorer les principales raisons pour lesquelles il peut être intéressant de souscrire à une assurance-vie.

Pour constituer un capital sur le long terme

L’un des principaux attraits de l’assurance-vie réside dans sa capacité à aider les épargnants à constituer un capital sur le long terme. Grâce à la diversité des supports d’investissement disponibles, il est possible d’adapter son contrat d’assurance-vie à ses objectifs et à son profil de risque.

Diversifier ses placements

Avec une assurance-vie, vous avez accès à une large gamme de fonds et de supports pour placer votre argent. Vous pouvez ainsi diversifier vos investissements entre des produits sans risque, comme les fonds en euros, et des produits plus dynamiques, comme les unités de compte (UC) investies en actions, en immobilier ou encore en obligations. Cette diversification permet de limiter les risques tout en profitant du potentiel de rendement offert par les différents marchés financiers.

Bénéficier d’une gestion flexible

Souscrire à une assurance-vie offre également une grande flexibilité en matière de gestion de votre épargne. Vous pouvez modifier la répartition de votre capital entre les différents supports à tout moment et sans frais, en effectuant des arbitrages. De plus, vous pouvez également réaliser des versements réguliers ou ponctuels pour alimenter votre contrat, en fonction de vos disponibilités financières.

Pour préparer sa succession

Outre l’accumulation d’un capital sur le long terme, l’assurance-vie présente un avantage indéniable : celui de préparer sa succession dans de bonnes conditions fiscales.

Pour en savoir plus d’infos sur l’assurance-vie, consultez notre site.

Transmettre un capital hors droits de succession

L’un des avantages majeurs de l’assurance-vie réside dans la transmission d’un capital aux bénéficiaires désignés en cas de décès de l’assuré, sans qu’ils aient à payer de droits de succession. En effet, les sommes versées sur le contrat d’assurance-vie sont transmises hors du patrimoine successoral, ce qui permet de protéger ses proches et de leur assurer un complément de revenu en cas d’imprévus.

Bénéficier d’une fiscalité avantageuse

Aux termes de la loi, les sommes versées sur un contrat d’assurance-vie avant 70 ans bénéficient d’un abattement de 152 500 euros par bénéficiaire sur les primes versées, tous contrats confondus. Au-delà de cet abattement, les capitaux transmis sont soumis à un prélèvement forfaitaire de 20 % jusqu’à 700 000 euros et de 31,25 % au-delà.

Il est donc particulièrement intéressant d’opter pour une assurance-vie pour organiser sa succession et transmettre son capital dans des conditions fiscales avantageuses.

Pour protéger sa famille en cas d’accident ou de décès

L’assurance-vie peut également constituer un outil de protection et de prévoyance pour faire face aux aléas de la vie. En souscrivant à ce type de contrat, vous pouvez garantir à votre famille un revenu complémentaire en cas d’accident ou de décès.

La garantie plancher

Certains contrats d’assurance-vie incluent une garantie plancher, qui permet de bénéficier d’une protection financière en cas de chute brutale des marchés financiers. Si la valeur de rachat du contrat devient inférieure aux montants versés par l’assuré, cette garantie assure aux bénéficiaires qu’ils recevront au moins les sommes investies en cas de décès de l’assuré. Cela constitue une sécurité supplémentaire pour protéger votre épargne et votre famille.

La rente survie

Une autre garantie pouvant être intégrée à votre contrat d’assurance-vie est la rente survie. Elle permet, en cas de décès de l’assuré, le versement d’une rente viagère au(x) bénéficiaire(s) désigné(s). Cette option est particulièrement utile pour assurer un revenu régulier à ses proches, comme un conjoint sans ressources propres ou des enfants en bas âge.

Pour bénéficier d’une fiscalité avantageuse sur l’épargne

Enfin, l’assurance-vie présente une fiscalité attractive sur les intérêts et plus-values générés par les placements effectués dans le cadre du contrat.

L’imposition des rachats

Lorsque vous effectuez un retrait (appelé « rachat ») sur votre contrat d’assurance-vie, les gains réalisés sont imposables. Cependant, la fiscalité applicable dépend de la durée du contrat :

  • Pour un contrat de moins de 4 ans, les gains sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 %, incluant les prélèvements sociaux;
  • Pour un contrat entre 4 et 8 ans, le taux du PFU est réduit à 15 %;
  • Au-delà de 8 ans, vous bénéficiez d’un abattement annuel de 4 600 euros (9 200 euros pour un couple soumis à imposition commune). Au-delà de cet abattement, le PFU est fixé à 7,5 %.

Ces règles fiscales incitent donc à conserver son assurance-vie sur le long terme afin de bénéficier d’une imposition allégée sur les gains réalisés. En outre, il est possible d’optimiser sa fiscalité en optant pour des rachats partiels plutôt que totaux.

Les successions et donations

Comme mentionné précédemment, l’assurance-vie est un outil intéressant pour transmettre son patrimoine et réduire la fiscalité applicable lors d’une succession ou d’une donation. Il est donc recommandé de souscrire à une assurance-vie pour protéger ses proches et leur assurer un complément de revenu en cas d’imprévus.

Articles Similaires